ROADTRIP EN ISLANDE – ITINÉRAIRE, BUDGET, CONSEILS

Alors que nous devions partir en Norvège entre amis, nous voilà parti en Islande en couple. Un mal pour un bien du fait que ce pays faisait de l’oeil à Rudy depuis des années et qu’il ne rêvait que d’une chose, le visiter. C’est maintenant chose faite, même si nous prévoyons de revenir à une autre période de l’année, pour observer des aurores boréales cette fois-ci.

À savoir avant de partir

Quelques informations utiles avant de rejoindre l’Islande :

  • une pièce d’identité en cours de validité (CI ou passeport) suffit pour venir en Islande. L’île étant membre de l’espace Schengen, les ressortissants français peuvent y circuler librement pour un séjour inférieur à 3 mois.
  • l’Islande n’utilise pas l’Euro mais la couronne islandaise (ISK), et au moment où j’écris cet article, le taux de change est de 100 EUR = 13870 ISK. L’usage de la carte de crédit en Islande est totalement étendu dans tout le pays. Vous pourrez payer en carte de crédit même dans les restaurants ou monuments les plus isolés du territoire islandais sans aucun problème mais attention aux frais bancaires (merci la carte N26 pour les éviter)
  • le décalage horaire est de 2h entre Paris et Reykjavik en été. Quand il est 10h en France, il est donc 8h en Islande. En hiver, le décalage horaire est de 1h. Quand il est 10h en France, il est 9h en Islande.

Quand partir ? Pour combien de temps ?

Pour la question de quand partir découvrir cette magnifique ile, tout dépendra de ce que vous cherchez. Toutefois, on peut quand même parler de trois saisons bien distinctes pour visiter l’Islande:

  • L’hiver, de novembre à mars, est synonyme de crépuscules sans fin, de froid et d’aurores boréales dont la saison officielle s’étend d’octobre à mars, mais on peut en apercevoir dès le mois d’août et jusqu’en avril. Pendant l’hiver, une bonne partie des routes est fermée du fait de la neige, ce qui restreint drastiquement les lieux accessibles.
  • L’été, de juin à août, affiche des températures plus agréables et permet d’admirer la nature à son apogée lors du soleil de minuit (pensez à avoir des logements avec de bons rideaux/volets ou un masque de nuit si vous ne supporter pas la lumière pour dormir).
  • La mi-saison, en avril, mai, septembre et octobre, représente un bon compromis pour éviter les foules et profiter d’un climat encore raisonnable (l’option pour laquelle nous avons opté avec Rudy).

Une chose est sûre, peu importe la saison à laquelle vous décidez de venir découvrir l’île, optez pour la tactique de l’oignon concernant vos vêtements. Cette tactique consiste à la superposition de vêtements afin de pouvoir vous adapter à la météo changeante. Et oui, la grande caractéristique du climat islandais est son instabilité : il alterne, avec une rapidité déconcertante, pluie, soleil et vent. En preuve, ce vieux dicton qui dit : « Si le temps ne te plaît pas, attends cinq minutes ! ».

Rouler en Islande

Les conditions des routes en Islande étant particulières (signalisations limitées, crevasses, gravats etc.), je vous recommande vivement de vérifier l’état / l’ouverture des routes que vous aimeriez emprunter sur ce site. Les surprises peuvent être nombreuses vu que la fermeture des routes n’est pas toujours indiquée à chaque entrée de route. Aussi je vous recommande aussi de checker le site vedur.is pour connaitre les conditions météorologiques et donc les conditions de circulation.

Comme je vous le disais plus haut, le réseau routier n’est ouvert dans sa totalité d’en été. En effet, bien que de nombreuses routes deviennent accessibles dès avril/mai, les pistes, répertoriées F-road, ne sont ouvertes que pendant l’été (pas de dates fixes, celles ci peuvent varier selon l’enneigement, nous en avons fait les frais lors de notre séjour) et ne sont praticables qu’en véhicule tout terrain.

Enfin, sachez que la route peut paraitre loooooongue parfois en Islande. En effet, je ne compte plus le nombre de fois qu’on s’est retrouvé au milieu de nulle part, sans personne autour, sur des routes en très bon état, ou non, avec une seule envie, accélérer, alors que la vitesse maximum est de 90km/h.

Pour ce qui est de la location, nous sommes passés par Blue Car Rental, et nous en avons été ravis. Sachez que l’agence est ouverte H24, ce qui vous permet de récupérer la voiture peu importe l’heure de votre arrivée. Aussi, le personnel est très agréables et arrangeants.

Les applications utiles

Tout voyageur a sur son téléphone de multiple applications liées aux voyages comme Google maps, Booking, AirBnB … Mais pour un voyage en Islande, je vous recommande vivement d’ajouter ces trois applications :

Veður, grâce à elle, la météo ne vous surprendra pas. Cette application de météo islandaise vous propose les meilleures cartes radar, des prévisions locales et les informations les plus récentes.

Parka.is sera votre meilleur ami pour payer les parkings, que ce soit en ville comme à Reykjavik, ou dans les parcs nationaux du pays. Il vous suffira de renseigner les détails de votre carte bancaire ainsi que votre plaque d’immatriculation et le tour est joué.

Maps.me, moins locale que les autres car elle vous servira partout dans le monde, est un GPS accessible sans Internet, totalement hors connexion et disponible en tout temps sur votre téléphone. Cette application nous a permis de trouver les chemins de randonnées parfois non-renseignés sur d’autres applications comme Google Maps.

Notre itinéraire

  1. Cercle d’or
  2. Vesturland
  3. Norduland Vestra
  4. Norduland Eystra
  5. Austurland
  6. Sudurland
  7. Reykjavik & Sudurnes

Comme vous l’aurez compris, nous avons fait le tour de l’ile dans le sens des aiguilles d’une montre et nous vous conseillons de faire de même. Pourquoi ? Les routes du nord sont extrêmement longues et les spots à voir éloignés les uns des autres contrairement au sud.

On aurait aimé visiter les Fjords de l’Ouest, Vestfirðir, mais nous n’avions pas assez de temps sur l’ile, et, le deuxième jour de notre séjour aurait du être consacré à Kerlingarfjöll. Malheureusement, les routes qui y conduisent (des F-roads) étaient encore fermées à cause de la neige sauf pour les 4×4 XL (notre Jeep Compass ne suffisait donc pas). À voir les dates d’ouverture des années précédentes, il faut miser sur fin juin/juillet/aout pour pouvoir visiter cette région de l’ile sans être bloqué.

Combien ça coûte ?

Clairement une question à laquelle il n’est pas simple de répondre car chaque personne voyage différemment. Avec Rudy, notre but lors de ce voyage n’était clairement pas de se trouver de supers chouettes hotels, ou encore de manger quotidiennement au restaurant, surtout quand on connait le prix ne serait ce d’une pizza en Islande. Au contraire, nous avons préféré optimiser notre budget de façon à rester le plus longtemps sur place pour profiter.

Voici donc ce que le voyage nous aura couté pour vous donner une idée.

  • Les transports (Train de Lyon à Paris + Orly bus + Billet d’avion avec une valise de 23kg) : 512 euros pour deux. Cela reste malgré tout moins cher qu’un départ depuis Lyon directement.
  • La voiture : 1455 euros dont 824 euros pour la location du dimanche matin 00h au mercredi 1er à 18h, environ 500 euros d’essence et quelques parkings payants.
  • Les logements : 952 euros pour 11 nuits à deux, principalement dans des guesthouses pour avoir un accès facile à une cuisine
  • La nourriture : 444 euros de courses + 189 euros de restaurants (quatre diners pour être exacte)
  • Les activités : 158 euros pour l’observation des baleines + 80 euros Myvatn Nature Bath (source chaude)

Soit un budget total (avec les quelques à cotés) de 3,925 euros pour nous deux pour 11 nuits / 11 jours complets sur place tout compris.

J’ai transcrit ici toutes les informations qui me semblaient utiles pour vous aider à préparer votre voyage en Islande. N’hésitez pas à laisser en commentaire toutes informations qui pourraient compléter cet article, type autre activité / coût … ça sera toujours utile à quelqu’un.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: