Randonnée – Pas du roc

Cela faisait quelques semaines que j’avais repéré ce passage, et, lors d’un weekend randonnée avec Rudy et Seb, nous nous sommes motivés pour s’attaquer à cette belle randonnée qu’est celle du Pas du Roc. Pour la petite histoire, le Pas du Roc est un sentier insolite à flanc de falaise, tracé en 1830, qui permettait d’acheminer le bois jusqu’aux fours situés au hameau de “La Verrerie”.

Avant de commencer le récit de cette belle balade, voici quelques info :

Distance
8km

Durée moyenne
2h15

Dénivelé positif
475m

L’itinéraire commence au lieu-dit de Pont de Pierre, au pied de la cascade du Pas du Roc (qui était à sec complet le jour de notre randonnée mi septembre), le long de la route qui monte de Thorens-Glières au Col des Glières. Vous verrez, il est très facile de se garer à cet endroit au vu du nombre de places disponibles au bord de la route.

Il faudra justement redescendre cette route sur environ 200 mètres, et, sur votre droite, vous verrez un petit panneau indiquant le chemin qui monte au Pas du Roc. Celui ci vous fera passer dans une forêt de feuillus, puis une forêt de conifères, avant d’arriver à la partie plus aérienne du sentier.

En effet à partir de là, on marche le long de la falaise dans laquelle un chemin a été taillé. Un travail monstre qui date donc du début du 19ème siècle. Le sol peut vite être glissant du fait du polissage de la pierre donc n’hésitez pas à rester près de la paroi pour ne pas glisser et éviter une mauvaise chute. À certains endroits, des marches en bois ont été installées et des chaines ont été accrochés sur la falaise pour nous aider dans l’ascension (comme dans la descente).

Cet escalier aussi splendide qui soit, offrant une vue splendide sur les alentours passe également dans une arche rocheuse sculptée dans la falaise, ce qui embelli encore plus l’endroit.

Après cette partie rocailleuse, on arrive sur une premiere passerelle vertigineuse au-dessus de la cascade du Pas du Roc. Quelques dizaines de mètres plus loin, on arrive sur une seconde passerelle qui nous conduit au Belvédère du Pas du Roc. Ce dernier offre une belle vue sur la vallée de Paccot qui s’étend à nos pied, avec en particulier la Grotte de la Diau juste en face de nous. Aussi, un panneau informe de l’historicité du lieu, où partisans français et Républicains espagnols étaient venus s’installer pour la Résistance dans les Glières contre l’armée allemande, constituant la « Compagnie Forestier ». Ce jour-là, ce sont plutôt de jeunes bouquetins qui occupait le lieu. 

La balade pourrait s’arrêter là si vous le souhaitez, mais nous avons continué encore un peu, passant par une nouvelle porte taillée dans un bloc rocheux s’ouvrant sur un plateau d’alpage, le Champlaitier, situé à 1910 mètres d’altitude. De là, plusieurs itinéraires de randonnée sont possibles, selon l’envie et le temps qu’il vous reste. Pour nous, ce plateau fut un lieu parfait pour un pique nique avant d’attaquer la descente.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: